×
Give us your information and we will call you right away










×
 
Patagonie

Glaciologie en Patagonie

Durant l’hiver, il se produit une accumulation de neige et celle-ci commence à se comprimer et ses cristaux de forme hexagonale commencent à se déformer, libérant de l’air et donnant aux cristaux une forme plus granuleuse. Nous arrivons de cette manière à la seconde forme de la neige qui est le névé ou glacier. Au fur et à mesure que s’accumulent les nouvelles couches de neige, le poids de ces couches les compresse et avec le temps les transforme en glace glaciaire.

Q
U’EST-CE QUE LA GLACE ?
La glace est l’état solide de la molécule H2O (l’eau). Dans un glacier, la glace est mélangée avec des bulles d’air. Elle a une densité équivalente à 0,9 fois celle de l’eau. C’est pour cette simple raison que la glace flotte sur l’eau.

FORMATION DE LA GLACE DANS UN GLACIER
Durant l’hiver, il se produit une accumulation de neige et celle-ci commence à se comprimer et ses cristaux de forme hexagonale commencent à se déformer, libérant de l’air et donnant aux cristaux une forme plus granuleuse. Nous arrivons de cette manière à la seconde forme de la neige qui est le névé ou glacier. Au fur et à mesure que s’accumulent les nouvelles couches de neige, le poids de ces couches les compresse et avec le temps les transforme en glace glaciaire.

TEMPS DE FORMATION D’UN GLACIER
Il varie énormément d’un glacier à l’autre, cela peut aller d’une douzaine d’années pour les glaciers tempérés comme ceux de la Patagonie, jusqu’à des centaines d’années pour les glaciers froids comme ceux de l’Antarctique. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, plus un glacier est tempéré, plus la glace se forme rapidement. En effet, les cristaux de neige ont besoin d’une température plus ou moins élevée (supérieure à 0˚) pour se transformer en glace glaciaire. En Antarctique, la température est tellement basse que les cristaux de neige mettent beaucoup plus de temps à achever leur processus de compression.

MOUVEMENTS
Il existe deux types de mouvements: par glissement et par déformation interne : - le glissement se produit par le frottement entre la base du glacier et le substrat rocheux, ce qui forme une pellicule d’eau qui permet le mouvement. Le glissement peut se produire également par percolation d’eau depuis les couches supérieures jusqu’à la base du glacier - la déformation interne se produit par la pression qu’exerce le poids de la glace (environ 650 tonnes par mètre cube). Cette pression provoque la déformation du glacier et donc son mouvement.

ANATOMIE D’UN GLACIER
La zone d’accumulation est la partie supérieure du glacier, où se dépose la neige.
La zone d’ablation est la partie inférieure du glacier, où la masse de glace diminue.
La ligne d’équilibre est la division entre la zone d’accumulation et d’ablation.
La moraine est l’accumulation de roches, de sable ou d’argile transportée par les glaciers durant leur avancée.

Il existe différents types de moraines :
La moraine latérale. Comme son nom l’indique, ce sont les sédiments déposés sur les côtés d’un glacier
La moraine centrale. Elle résulte de l’union d’une moraine latérale d’un glacier et de son affluent.
La moraine terminale. Elle signale la position la plus extrême atteinte par la glace et le point où commence le recul.
La moraine interne. C’est l’accumulation de sédiments qui tombent dans les crevasses et qui restent prisonniers de la glace, ce qui lui donne cette apparence de glace « sale ».
-Les crevasses se forment principalement par la différence de vitesse existant entre le centre du glacier et ses affluents latéraux.
Les séracs sont des blocs de glace situés principalement sur le front d’un glacier. Ils ont tendance à se détacher.
-Les nunataks sont des éléments rocheux exposés au milieu d’un champ de glace ou d’un glacier, qui ne sont pas couverts de glace ou de neige. Ils sont semblables à de petites îles rocheuses au milieu de la glace pouvant parfois présenter quelques traces de végétation. -Les icebergs sont des blocs de glace qui se séparent de la zone d’ablation d’un glacier et voyagent jusqu’à un lac ou la mer. La partie immergée d’un iceberg est environ neuf fois plus grande que la partie visible à la surface de l’eau.

LA COULEUR DE LA GLACE
La couleur si particulière des glaciers se doit à l’effet d’optique suivant : la lumière solaire qui se reflète sur la glace est de couleur blanche et se décompose en trois couleurs primaires (rouge, vert et bleu). La glace absorbe de préférence les ondes de couleur rouge et verte, ce qui donne à la glace cette couleur bleutée. Lorsque la glace contient une grande quantité de bulles d’air, elle est alors blanche.

LA COULEUR DE L’EAU
L’eau qui provient d’un glacier est communément appelée « lait glaciaire ». Sa coloration particulière est due à la présence de sédiments minéraux (spécialement des particules de quartz) qui restent en suspension et qui ne peuvent pas se déposer au fond du lac, de la mer ou du fleuve.

LES GLACIERS DE NOS JOURS
À l’échelle mondiale, la plupart des glaciers se trouvent dans une période de retrait ou d’équilibre, à l’exception de quelques glaciers qui avancent encore en Alaska, au Groenland, en Himalaya ou au Chili (le glacier Pio XI, près de Puerto Edén). La théorie la plus juste quant au retrait des glaciers présume d’un réchauffement de la terre et une augmentation considérable de la température. Pour qu’un glacier avance, il doit y avoir un rapport de masses positif : il faut que la neige tombée durant l’hiver soit plus importante que celle disparue par fonte ou ablation pendant l’été.

Pour conclure, nous pouvons dire qu’actuellement les glaciers ne sont que de pâles reliques des extensions glaciaires d’antan, mais ils jouent encore un rôle très important sur notre terre. Ils occupent 10% des terres immergées et représentent 90% de l’eau douce de la planète. De plus, par les mouvements d’air et d’eau qu’ils provoquent, ils contribuent à équilibrer le climat de la terre qui, sans eux, serait irrespirable.

Blog

Publié

Discount Travel Tips for Traversing Patagonia

Although one of the most expensive regions to explore in South America, discount travel in Patagonia is possible for those hoping to encounter this land of fire, ice and water. Read More
Écrit par
Blog Patagonia
 

Voyages en Relation

Viajes relacionados
Viajes relacionados

Vous voulez plus d'information ?
sales@australis.com
+34 934 970 484